Passer en version mobile du site

Chargement en cours ...
logo eglises info

Horaires

église Saint-Jean-Baptiste à SAINT-MAMET-LA SALVETAT

photo de église Saint-Jean-Baptiste
Téléphone : 0471647041
Doyenné : Doyenné Maurs
Adresse : La Salvetat
15220 SAINT-MAMET-LA SALVETAT
Coordonnées géographiques : 44,836:2,342
Informations supplémentaires :
A la Salvetat, petit hameau situé à quelques kilomètres au sud-est de Saint-Mamet se trouve l'ancienne commanderie qui regroupe une chapelle, un corps de logis et un petit cimetière. L'église est mentionnée pour la première fois en 1019 à l'occasion d'une donation à l'abbaye de Conques. C'est en 1270 que Guillaume de la Roue, évêque du Puy, a donné l'autorisation aux Templiers d'investir le site via une sentence arbitrale de 1248. A cette époque le lieu s'appelait "La Sauvetat". Cette commanderie, sorte de grosse ferme, avait une double vocation : accueillir les pèlerins et servir de péage pour le bénéfice de l'évêque du Puy. Il faut attendre 1270 pour que soient construits la chapelle et le cimetière. 
Avant de devenir l'église paroissiale du petit hameau de La Salvetat, l'église de la Commanderie Saint-Jean-Baptiste était placée dans l'obédience des Chevaliers de l'Ordre de Saint Jean de Jérusalem, c'est-à-dire de l'Ordre souverain de Malte. Construite au XIII° siècle par les Commandeurs de Saint Jean de Jérusalem, l'église fut saccagée pendant les guerres de Religion, puis restaurée en 1602. Elle a subi peu de modifications depuis cette date, et présente, avec la maison du Commandeur qui la jouxte, un ensemble d'intérêt historique et religieux évident. Les façades et les toitures de l'église sont inscrites à l'inventaire supplémentaire depuis le 31 décembre 1980. De dimensions relativement modestes (10,90 m sur 4,60m), l'église est bâtie sur un plan rectangulaire. La sacristie, à gauche du choeur, et la chapelle de la Vierge à droite de la nef, sont des adjonctions récentes. Le choeur, à chevet plat, est voûté d'ogives et est séparé de la nef par un arc brisé à clef. La façade, de proportions harmonieuses, incorpore un clocher mur à deux baies. La très belle toiture est à deux pans, couverte de lauzes en écailles et a été restauré en 1987 grâce à l'aide de la fondation la Sauvegarde de l'Art français.
Accessible aux personnes à mobilité réduite
Dernière mise à jour le 21 mai 2021

27 juin 2021 - 11h00

Français
Mise à jour : 1 juin 2021