Passer en version mobile du site

Chargement en cours ...
logo eglises info

Horaires

LILLERS - Saints Jules et Victor à LILLERS

photo de LILLERS - Saints Jules et Victor
Téléphone : 03.21.62.94.77
Adresse :
62190 LILLERS
Coordonnées géographiques : 50,564:2,481
Informations supplémentaires :
Ancienne collégiale Saint-Omer des XIIe s., XVIIe s. et XIXe s., maintenant appelée église SS Lugle et Luglien. Seul édifice roman important épargné dans son gros œuvre par les guerres. Dalle funéraire classée. Christ en bois polychrome dit du Saint-Sang : une blessure infligée à la statue fit couler un sang vermeil et laissa une trace sur la cuisse droite.
En 2020,  la collégiale Saint-Omer de Lillers fête ses 900 ans. Si elle n’est pas la plus ancienne église du Pas-de-Calais, cette noble dame est l’église romane la plus vaste au nord de la Seine.
Fondé en 1045 par Wénemar, seigneur de Lillers, un chapitre de chanoines est installé dans une église récente sous le vocable de Saint-Omer. L’édifice actuel ne correspond pas au style de cette église primitive. Faute de documents, on établit par comparaison stylistique la datation au second quart du XIIe siècle (ca 1120-1130).
Le plan actuel est cruciforme. Le portail, percé dans le massif de façade, débouche sur un vestibule surmonté d’une tribune, qui ouvre à la fois sur la nef et sur ses collatéraux, flanqués chacun d’une chapelle. Vient ensuite un transept saillant dont la croisée de grès porte la tour du clocher. Enfin, le chœur déploie vers l’est ses quatre travées droites, jusqu’à l’hémicycle. Il est entièrement bordé par un déambulatoire à trois chapelles rayonnantes.
Le plan primitif était un peu différent : les chapelles rayonnantes étaient semi-circulaires ; les bras du transept étaient bordés de collatéraux (une niche d’autel se greffait sur chaque extrémité du mur oriental) ; les collatéraux de la nef étaient plus étroits ; deux escaliers en vis desservaient la tribune occidentale.
En 1303, la ville est incendiée par les Flamands, en rébellion contre Philippe le Bel. Au XIVe ou XVe s., on édifie deux chapelles gothiques sur le flanc sud du déambulatoire, entre des contreforts (celles du flanc nord, ont disparu). Durant la guerre qui oppose Louis XI aux Pays-Bas bourguignons (1444-1482), Lillers est plusieurs fois assiégée. C’est peut-être à cette époque que disparaît le reliquaire du Saint-Sang, retrouvé en 1931 dans le mur du bras sud.
Vers 1500, on édifie une chapelle seigneuriale sur le flanc nord du déambulatoire (démolie à la Révolution). Au XVIe s., les guerres qui opposent François Ier à Charles Quint sont désastreuses : en 1543, les troupes françaises incendient et pillent la ville. On doit reconstruire les voûtes de la partie tournante du déambulatoire et les chapelles rayonnantes sur plan trapézoïdal. 
En 1633, on abat le bas-côté nord de la nef, trop étroit, pour en reconstruire un plus large, en style gothique. En 1645, la ville est assiégée par les Français. Les fortifications sont démantelées en 1646. Le bas-côté sud de la nef est à son tour abattu et reconstruit à l’identique de celui du nord (1722-1726). Entre les XVIIe et XVIIIe s., le transept perd progressivement ses bas-côtés. Les chanoines et la paroisse mettent l’édifice au goût du moment : pose de voûtes en plâtre, bouchage des baies sur comble… Par manque d’entretien, le clocher menace ruine. On le reconstruit en 1821, dans un style très décrié.
L’église est classée Monument historique en 1875. La première campagne de restauration est menée par Danjoy (1885-1889), suivie d’une seconde, dirigée par P. Paquet (1908-1914). Fragilisé par les bombardements de 1918, le mur nord de la nef s’effondre le 10 avril 1919. Paquet dirige sa reconstruction (1919-1929). Le 10 octobre 1971, la façade occidentale s’effondre à son tour. Elle est reconstruite par Ch. Waldschmidt.
Bruno Danel-Macé
Dernière mise à jour le 21 janv. 2020

14 août 2020 - 18h00 - Assomption

Mise à jour : 27 juin 2020

22 août 2020 - 18h00

Mise à jour : 27 juin 2020

23 août 2020 - 11h00

Mise à jour : 27 juin 2020

29 août 2020 - 18h00

Mise à jour : 27 juin 2020